Comment limiter les gaspillages dans son restaurant


Comment limiter les gaspillages dans son restaurant

Aujourd’hui, le taux de gaspillage alimentaire dans les restaurants et l’industrie alimentaire est devenu important ces dernières années. Ce fléau touche un grand nombre de restaurateurs et a un impact sur leur économie, mais pas que. Cependant, il existe des solutions pour réduire cette perte et ce gaspillage et même aider à protéger l’environnement puisque chaque année, des dizaines de millions de tonnes d’aliments sont enregistrés partir à la poubelle et sont donc gaspillés puisque la plupart du temps, ce ne sont même pas des déchets d’aliments.

Savoir gérer son stock de nourriture

Une bonne gestion des stocks est la meilleure des solutions afin de limiter voire éviter les pertes causées par les produits et aliments invendus et en excès dans le frigo du restaurant. Un inventaire systématique et des rangements organisés des produits alimentaires sont essentiels. De cette manière, la liste des courses à faire ou bien des commandes à passer aux différents fournisseurs sont toujours précis et ne contiendront que les produits qui manquent réellement en stocks. Il s’agit peut-être d’une méthode classique et basique, mais ce sont des moyens pratiques et très efficaces pour éviter les quantités excessives de produits qui risquent de causer des pertes. Pour une gestion efficace des stocks de nourriture en restaurant, voici quelques astuces à garder à l’esprit :

  • Familiarisez-vous avec la fréquentation quotidienne ou hebdomadaire de votre restaurant ; 
  • Établissez une liste des plats et/ou des menus les plus choisis par les clients afin de déterminer avec le plus de précision possible les quantités d’aliments et produits à prévoir.
  • Consulter systématiquement et minutieusement la date de péremption des produits achetés.   

Ces actions vous permettent de déterminer les quantités quasi exactes de nourriture à préparer. Certaines catégories d’aliments sont les plus touchées par les déchets en cuisine, comme le pain, les pâtes, les légumes, les fruits, entre autres.

Pratiquez les doggy-bags 

Cette pratique, d’origine américaine, est très répandue et encouragée dans presque tous les pays occidentaux. Ce n’est en effet pas une simple pratique, mais c’est un amendement mis en place pour lutter contre le gaspillage et la perte de nourriture, un geste approuvé par l’ADEME seront effectifs à partir du 1er juillet 2021, c’est-à-dire dans moins d’un an. En optant pour les doggy-bags, les chaînes de restaurants offrent à leurs clients un emballage qui leur permet de rapporter à la maison les restes de leurs repas. Il s’agit d’une alternative aux barquettes en plastique et autres plateaux.

On ne parle évidemment pas là des déchets d’aliments usagés mais des produits alimentaires et nourriture inutilisés ou invendus qui séjournent trop longtemps en stocks ou dans le frigo et finissent à la poubelle.   

En effet, depuis 2015, l’ADEME ou l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie a été désignée par l’Etat français pour mettre en place une politique de gestion des déchets via le projet Fonds Déchets. Ce dernier consiste à mettre en avant des aides au tri des déchets dans un établissement économique comme le restaurant. En ce qui concerne les déchets de table ou d’épluchure, etc. ils sont les causes d’une baisse du niveau d’hygiène dans les restaurants. En plus de nuire à l’image de marque de l’établissement, ces déchets nuisent également à l’environnement.

Opter pour des applications de gestion des déchets alimentaires dans le secteur de la restauration 

En effet, les nouvelles technologies de l’information et de la communication envahissent actuellement notre vie quotidienne. D’excellents développeurs mettent en place de multiples applications en relation avec les secteurs de la restauration, notamment pour limiter le gaspillage de nourriture dans les restaurants. Chaque application a ses propres objectifs et fonctionnalités. Le choix de l’application dépend de l’objectif final des restaurateurs.

Voici quelques exemples d’applications parmi les plus courantes utilisées par le secteur de la restauration en France :

Mummyz 

Cette application est l’une des plus utilisées en France et dans toute l’Europe. Elle a pour but de mettre en relation les restaurateurs et les consommateurs de proximité. La connexion s’effectue en temps réel. Les deux partisans bénéficient de l’utilisation de Mummyz car, d’une part, les restaurateurs gagnent en visibilité, s’engagent dans la lutte contre les déchets et, surtout, limitent les gâchis et invendus alimentaires. Et d’autre part, les clients et futurs clients bénéficient de bons repas à prix réduits. 

L’application Mummyz est une plate-forme de vente permettant aux restaurants de publier gratuitement des ventes et des annonces flash. Les consommateurs, quant à eux, passent leurs commandes et effectuent leur paiement via l’application.  

Checkfood

Cette application a pour but de déterminer la date de péremption des produits à l’aide de codes-barres. Elle consiste à les scanner pour avoir la date exacte de limitation de consommation du produit concerné. Il suffit de connecter le scan avec votre smartphone et l’application se charge du reste. Elle vous informe et vous notifie lorsque la date de péremption est proche. 

L’utilisation de l’application Checkfood sert de guide pour savoir quelles sont les actions à entreprendre et vous permet également d’anticiper le gaspillage de vos produits. En même temps, vous avez la possibilité de dresser une liste de recettes à faire avec les aliments qui sont sur le point d’expirer. 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *